10 dollars/mois : les dernières rumeurs sur Apple Music

C’est le 8 juin qu’Apple devrait dévoiler les détails de son offre Apple Music. Selon les dernières rumeurs, son tarif sera en fait de 10 dollars par mois.

Depuis le temps que les rumeurs en parlent, on sait désormais de manière quasi certaine qu’Apple se prépare à proposer son propre service de streaming musical. Alors que le marché est déjà bien occupé, notamment par Spotify et Deezer, tout le monde s’interroge sur la plus-value que la marque à la pomme va donner à son service.

Dans un premier temps, un argument tarifaire avait été annoncé. Au final, cela ne devrait pas être le cas. En effet, à quelques jours de l’ouverture de la conférence développeurs WWDC qui devrait annoncer Apple Music, le Wall Street Journal affirme que le prix de l’abonnement à Apple Music sera finalement de 10 dollars par mois, c’est-à-dire comme la concurrence.

Pour autant que cela se confirme, cela signifie avant tout que les maisons de disques n’ont finalement pas été séduites par la firme de Cupertino au point de baisser substantiellement les prix.

Par contre, cela pose la question des plus-values d’Apple Music par rapport à Spotify, Deezer et les autres.

Selon le New York Post, l’idée d’Apple serait de renforcer les contenus en faisant évoluer le service iTunes Radio, qui existe déjà, pour qu’il propose des radios thématiques renforcées par des artistes réputés. Dr. Dre, Q-Tip, Drake, Pharell Williams ou encore Davide Guetta sont notamment cités pour animer leurs propres émissions. Le journal affirme même qu’Apple aurait proposé 19 millions de dollars à Drake pour participer à ce projet.

Histoire de convaincre les utilisateurs, il est également prétendu qu’Apple pourrait offrir trois mois d’abonnement gratuit aux nouveaux utilisateurs afin qu’ils puissent tester le service.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPas d’Android pour la future console NX de Nintendo
Article suivantQuels sont les chiffres de ventes de l’Apple Watch ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here