La 10 millionièmes Toyota européenne est sortie des chaînes de production

Le groupe automobile Toyota se porte bien en Europe comme le prouve une augmentation des ventes de 5,1% durant le premier trimestre 2016, une progression qui doit beaucoup au succès des modèles hybrides (+38%). Pour satisfaire cette demande, le constructeur a depuis longtemps installé des usines sur le Vieux Continent.

C’est en 1971, à Ovar au Portugal, que Toyota a ouvert sa première usine, une chaine d’assemblage bien évidemment destinée à la très populaire Corolla. Aujourd’hui, le constructeur est installé sur neuf sites de production dans sept pays : France, Royaume-Uni, Portugal, Turquie, Pologne, République Tchèque, Russie. Les modèles actuellement produits en Europe sont les Auris, Auris Touring Sports, Yaris et ses variantes hybrides, Avensis, Corolla, Verso et Camry. Toyota Europe produit également trois moteurs essence, trois moteurs diesel et deux types de boîtes de vitesse.

Le 14 avril 2016 a été une date importante pour Toyota vu que c’est ce jour-là que la 10 millionième voiture produite en Europe est sortie des chaînes de production. L’événement a bien évidemment été célébré à Bruxelles, au siège européen du constructeur.

« La fabrication est le cœur de métier de Toyota et nos milliers de collaborateurs européens sont très fiers d’avoir atteint les 10 millions de véhicules produits en Europe », s’est enthousiasmé Johan van Zyl, le Président Directeur Général de Toyota Motor Europe. Il a enchainé en ajoutant : « Nos sites de production européenne se sont distingués avec la première hybride du segment B vendue en Europe, l’assemblage de motorisations hybrides et l’exportation de véhicules en Amérique du Nord et même au Japon. L’avenir se présente également sous de bons auspices : dans les deux prochaines années, notre production européenne devrait encore augmenter de 20 % ».

Plus d’autonomie pour Toyota Motor Europe

Avec 10 millions de véhicules produits, Toyota Motor Europe a prouvé qu’il est une entité rentable et productive. C’est pour cette raison que le groupe japonais lui donne de plus en plus de responsabilité au fil du temps. Par exemple, elle gagne en autonomie pour concevoir des modèles adaptés à ses marchés.

Ainsi, les plus récentes versions des Yaris, Auris et Avensis ont été dessinées par le bureau de style Toyota installé à Sophia-Antipolis (ED2) et mises au point au centre technique de Toyota Motor Europe en Belgique. Le C-HR, avec ses lignes originales et avant-gardistes, cible également la clientèle européenne.

Il faut dire qu’avec 71% des Toyota qui sont produites localement, les clients européens ont de fortes chances d’acquérir un véhicule produit en Europe. Parallèlement à la production, il faut encore ajouter que Toyota peut également compter sur un réseau européen de quelque 400 fournisseurs locaux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGmail, Yahoo Mail, iCloud, Outlook et d’autres services de messagerie comparés
Article suivantMicrosoft doit trouver un nouveau processeur pour l’HoloLens !

Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m’a déprimé. Lorsqu’un ami m’a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m’a fait tilt ! Découvrir les technologies d’aujourd’hui que tout le monde pourra utiliser demain… m’a donné une nouvelle inspiration.

Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m’a filament proposé d’écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m’intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here