Avec 100 millions de membres actifs, Spotify est le leader de la musique en ligne

Spotify est la première plateforme de streaming musical à passer la barre des 100 millions de membres actifs.

La plateforme de streaming musical vient de confirmer qu’elle est la leader incontestée du marché en étant la première à dépasser la barre symbolique des 100 millions de membres actifs. Comparativement, Apple Music ne revendique que 15 millions de membres.

Le passage de ce cap symbolique est l’occasion de souligner que le streaming musical est en pleine croissance. L’année dernière, à la même époque, Spotify ne comptabilisait que 75 millions d’utilisateurs actifs, ce qui démontre l’importante progression enregistrée en une année. A contrario, les membres prêts à payer un abonnement ne sont que 30 millions, ce qui démontre clairement que l’écoute financée par la publicité a encore de beaux jours devant lui.

Selon la banque d’affaires GP Bullhound, l’entreprise d’origine suédoise serait devenue par la même occasion la plus grosse start-up européenne avec une valorisation qui avoisinerait les 8,5 milliards de dollars. Mais attention, cela ne signifie pas pour autant que la rentabilité financière soit acquise. Pour l’heure, malgré un chiffre d’affaires en hausse de 80 % à 1,945 milliard d’euros en 2015, son résultat d’exploitation a été une perte de 184,5 millions d’euros.

La question du modèle économique

La peine de Spotify à sortir des chiffres rouges pose la question de la viabilité du modèle économique. Il faut dire qu’il n’est pas évident de tout comprendre vu que l’entreprise poursuit son développement en recourant à la croissance externe, une démarche qui consiste à faire l’acquisition d’autres sociétés, ce qui contribue à creuser le trou.

Est-ce que le modèle préconisé par Apple Music est meilleur ? Ce n’est pas certain pour le moment. En fait, c’est tout le marché de la musique qui est en train de muer.

De 1,3 milliard d’euros en France en 2002, le chiffre d’affaires de la musique est passé à 570 millions d’euros en 2014. C’est la preuve que la manière de consommer la musique a radicalement évolué ces dernières années. Au lieu de devoir acheter de la musique, les consommateurs ont découvert qu’ils pouvaient accéder à des millions de titres en ligne pour écouter de la musique n’importe où et n’importe quand. Cela explique la forte progression de l’écoute en ligne (+43 % sur un an). Le problème est de réussir à monétiser cette audience.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here