12% d’hyperconnectés français utilisent quatre écrans

Une récente étude révèle que 12% des Français sont des hyperconnectés qui utilisent quatre écrans pour accéder à internet.

C’est depuis début 2013 que l’Observatoire Web de Médiamétrie est publié tous les trois mois. Selon les chiffres de la dernière étude, la France compte 43,5 millions d’internautes de 11 ans et plus au troisième trimestre 2014.

Ce qu’il est intéressant de noter dans cette étude, c’est que de plus en plus de Français deviennent hyperconnectés. Selon Médiamétrie 12% des internautes français de 15 ans et plus utilisent quatre écrans pour se connecter à internet, c’est-à-dire l’ordinateur, le smartphone, la tablette et le téléviseur.

L’étude révèle également qu’ils sont 22% à utiliser au moins trois écrans pour se connecter au web.

L’Observatoire Web de Médiamétrie précise que le profil du Français hyperconnecté est plus masculin que la moyenne de la population internaute et que près de 60% d’entre eux sont âgés de 25 à 49 ans. Ce type d’utilisateur est par ailleurs issu des catégories socioprofessionnelles supérieures alors que plus de la moitié d’entre font partie de foyers où les enfants sont « très friands d’activités sur tablette ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAndroid M : un OS 100% pour les voitures
Article suivantAtos acquiert la division informatique de Xerox pour 1,05 milliard de dollars

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here