12 millions de dollars par an : le métier de Youtubeur peut rapporter gros !

Selon un classement établi par Forbes, le métier de Youtubeur peut rapporter gros vu que le mieux payé encaisserait 12 millions de dollars par an.

Comme le révèle le classement établi par Forbes, les Youtubeur peuvent désormais être considérés comme de véritables célébrités, au même titre que les chanteurs, les comédiens ou les autres artistes. En effet, il n’est pas donné à tout le monde de gagner 12 millions de dollars par an.

Il est certain que tous les Youtubeur ne sont pas célèbres, donc ne sont pas riches. Mais pour les connus, le métier de Youtubeur peut rapporter gros.

En effet, le plus connu d’entre eux encaisserait 12 millions de dollars par an selon Forbes, il s’agit de Felix Kjellberg, plus connu sous son pseudonyme PewDiePie. La chaîne YouTube de ce jeune homme de 25 ans est suivie par 40 millions de personnes, ce qui intéresse bien évidemment les annonceurs.

La seconde place du classement est occupée par Smosh, un duo d’acteurs qui encaisserait annuellement 8,5 millions de dollars.

Les frères Fine, spécialisés la réaction des enfants face à un film ou à d’anciens produits technologiques, complètent le podium en récoltant également 8,5 millions de dollars par an.

On trouve la première femme à la quatrième place, l’artiste-violoniste Lindsey Stirling qui encaisserait 6 millions de dollars par an.

Viennent ensuite Rhett et Link (4,5 millions de dollars), le rappeur-commentateur de match de jeux vidéo KSI (4,5 millions de dollars), Michelle Phan et ses tutos de maquillage (3 millions de dollars), la comédienne Lilly Singh (2,5 millions de dollars), et pour finir Roman Atwood et Rosanna Pansino (2,5 millions de dollars).

Il est à souligner qu’aucun Français ne figure dans ce classement.

Il est vrai qu’avec ses 6,5 millions d’abonnés, Norman fait figure de petit par rapport à PewDiePie, tout comme Squeezie et ses 4,7 millions d’abonnés. Norman affirmait tout de même toucher quelque 100 000 euros par an.

Par ailleurs, estimer leurs gains sur la base des revenus issus de la plateforme YouTube et les éventuels accords externes n’est pas évident à faire.

Il faut d’ailleurs préciser que le classement de Forbes se base sur des estimations faites à partir des agents, managers, producteurs des Youtubeurs au regard de leur popularité, des sommes qui tiennent compte des revenus engendrés par la plateforme de vidéos, mais aussi des partenariats externes conclus.

Ces accords externes sont d’ailleurs significatifs pour certains auteurs vu que ceux-ci se sont d’ores et déjà diversifiés au profit de ces accords avec des marques, parfois malheureusement au détriment des vidéos publiées sur leurs chaînes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLe HTC One A9 se dévoile avant l’heure… à cause d’Orange
Article suivantAdobe Flash : exploitation en cours d’une faille zero-day

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here