1,5 million de Fiat 500 rien que pour la France : joli succès commercial

La Fiat 500 est populaire en France. Le 1 500 000e exemplaire pour le marché français vient de sortir des chaines d’assemblage de l’usine polonaise de Tychy.

La 500 est un joli succès commercial pour le constructeur automobile Fiat. Depuis son lancement, la petite citadine a séduit de nombreux marchés vus qu’un exemplaire sur quatre est vendu à l’étranger. Il faut dire que le modèle a de quoi séduire de nombreux utilisateurs en étant décliné en plusieurs versions : un cabriolet Abarth 500, un monospace 500L un crossover 500X.

Conscient de ce succès, la marque italienne va proposer une nouvelle version de la Fiat 500 en 2016. Eh oui, il n’y a pas de raison de ne pas continuer à séduire avec un modèle qui plait à la clientèle.

La Fiat 500 plait d’ailleurs énormément aux Français. La marque italienne vient en effet d’annoncer la fabrication du 1 500 000e exemplaire pour le marché français. C’est l’usine de Tychy (Pologne) qui a fait l’annonce, l’usine où sont assemblés les exemplaires destinés aux différents marchés européens. Il aura fallu 8 ans et 4 mois à Fiat, depuis le lancement de la 500, pour fabriquer 1 500 000 modèles pour la France, donc aussi les vendre.

Pour marquer l’événement, l’acheteur du 1 500 000e exemplaire a été invité à venir récupérer les clés de sa nouvelle voiture à MotorVillage, le showroom du groupe Fiat Chrysler Automobiles installé sur les Champs-Elysées, à Paris.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGoogle teste l’authentification sans mot de passe
Article suivantErreur 451 : un nouveau code pour indiquer les sites censurés

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here