Les 40 ans d’Apple en images : du garage en Californie au géant de la technologie

Apple est une entreprise qui semble éternelle aujourd’hui tant sa présence est importante sur la scène de la technologie. En fait, la firme californienne a exactement 40 ans ce vendredi 1er avril 2016 vu qu’elle a été créée le 1er avril 1976. Cet anniversaire est l’occasion rêvée de revenir sur quelques dates clés de l’entreprise au travers de quelques publicités.

Au début de l’entreprise, la mode n’était pas encore aux « belles » publicités. Ce n’étaient que des textes qui expliquaient le fonctionnement d’un ordinateur. Ce n’est que plus tard que les slogans, comme « A for Apple » ont commencé à faire leur apparition et à marquer les esprits.

Le « A for Apple » correspond à la campagne de promotion pour l’Apple II, l’un des plus gros succès de cette époque. La pleine page montrant un homme captivé par son Apple II sous l’œil d’une ménagère devant ses fourneaux a marqué les esprits, même celui de Steve Jobs. Bien plus tard, il riait en expliquant que « nous avions des publicités vraiment bizarres à l’époque ».

Le fameux clip de 1984 « Les pommes font de super carottes » est encore dans toutes les mémoires des fidèles de la marque. Le message visait les managers en promettant qu’Apple apportait « une révolution technologique aux incroyables proportions ». C’est aussi à cette époque que les premières publicités Apple font leur apparition en français. Il y avait par exemple celle qui disait qu’« aujourd’hui, il n’y a pas une seule raison d’acheter un Apple IIe », avec une réplique qui répondait « il y en a exactement 1 273 » en référence aux baies d’extensions et aux applications.

La pub la plus marquante d’Apple est certainement « Think Different » qui ne vendait aucun produit, mais visait à promouvoir la marque dans les années 90. Il faut dire qu’il s’agissait d’années noires où l’entreprise luttait pour sa survie.

Apple adopte ensuite son format composé d’un fond blanc, d’un produit et d’un slogan. Il y a eu « Chic. Not Geek. » pour l’iMac par exemple. L’époque était aux petites piques sous forme de jeux de mots. Dès lors, la communication d’Apple s’est avant tout faite sur le style de vie plus que sur le produit lui-même.

Dans 10 ans, pour les 50 ans d’Apple, cela sera l’occasion d’aborder plus en détail les pubs pour les iPhone, iPod, Apple Watch, ou encore les services Apple Pay et Apple Music. Car oui, il ne faut pas l’oublier non plus, en 40 ans, la marque à la pomme est passée à la mobilité et aux services.

Steve-Jobs-Steve-Wozniak

premier-ordinateur-fait-par-Apple-Computers-Inc

Portrait-Apple-co-fondateur-Steve-Jobs-posant-avec-un-ordinateur-Apple-II

publicite-ordinateur-Apple-II-en-1977

Le-circuit-un-ordinateur-Apple-II-1977-conçu-par-Steve-Wozniak-co-fondateur-Apple-Computer-Inc

ordinateur-macintosh-1984

1999-imac-iCandy-ordinateur

vice-prrsident-Apple-computer-du-design-Jonathan-Ive-et-vice-president-senior-Apple-ingenierie-Jon-Rubinstein-derriere-cinq-iMac-ordinateurs-personnels-en-1999

Steve-Jobs-portant-le-nouvel-iBook-ordinateur-portable-avec-poignee-integree

2003-iPod

iPod-classic-ordinateur-portable-Macbook

Steve-Jobs-nouvel-Apple-Powerbook-G4-ordinateur-portable-17-pouces-Macworld-Conference-&-Expo-San-Francisco-en-2003

Steve-Jobs-nouvel-iPhone-san-francisco-en-californie-en-2007

apple-watch-sport

application-Apple-Pay-iPhone-6s

dernier-ordinateur-iMac

iPad-Macbook-et-iPhone-iTunes

iPhone-SE

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédent100 000 km, même par -20°C, sans panne pour la Toyota Mirai à hydrogène
Article suivantEst-ce qu’Apple va débloquer un iPhone à la demande d’un père qui a perdu son fils ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here