200 millions de dollars en 1 mois : Pokémon Go rapporte gros !

En un mois depuis sa diffusion, le jeu Pokémon Go a déjà rapporté plus de 200 millions de dollars. Niantic a déjà prévu de nouvelles possibilités pour rendre le jeu encore plus rémunérateur.

Bien que gratuit, Pokémon Go rapporte de l’argent à ses concepteurs, beaucoup d’argent. D’après Superdata, plus de 14 millions de dollars ont été gagnés en seulement quelques jours. Désormais, Sensor Tower affirme que le jeu de Niantic a déjà rapporté plus de 200 millions de dollars (180,4 millions d’euros) en un mois.

Alors qu’il se murmure que Pokémon Go pourrait rapporter plus de 1 milliard de dollars par an, le jeu semble bien parti pour être une véritable usine à fric. C’est d’autant plus vrai que Niantic a d’autres idées pour rendre son jeu encore plus rémunérateur. Si Pokémon Go rapporte de l’argent en étant gratuit, c’est parce que les joueurs peuvent procéder à des achats dans le jeu pour faciliter leur progression.

L’idée de Niantic serait maintenant de faire payer les boutiques, restaurants et autres pour que des Pokémons y apparaissent. Cette pratique serait même déjà utilisée avec des commerçants qui auraient déboursé 10 à 20 dollars pour qu’une créature virtuelle apparaisse dans leur établissement pendant un court moment.

Un succès commercial qui porte Pokémon Go vers les sommets

Pokémon GO : plus de 200 millions de dollars de recettes en un mois
En termes de téléchargement, Pokémon Go est déjà au sommet des classements des applications les plus populaires. Il faut dire qu’il a fallu 19 jours pour que le jeu soit téléchargé 75 millions de fois, ce qui est nettement mieux que Color Switch (77 jours), Slither.io (81 jours) ou Candy Crush Jelly Saga (112 jours).

Au niveau de la rémunération, Pokémon Go devance déjà Candy Crush Saga et Clash Royale, deux références en matière de monétisation des joueurs. Il ne faut surtout pas oublier que de nombreuses entreprises profitent du succès commercial du jeu de Niantic.

Niantic se remplit bien évidemment les poches avec le succès commercial de Pokémon Go. C’est aussi le cas d’Apple et de Google qui prélèvent 30 % au passage pour proposer le jeu sur leurs plateformes respectives. Au travers de sa filiale The Pokémon Company, Nintendo profite également du pactole.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook dit STOP aux titres racoleurs qui attirent les clics
Article suivantEst-ce que votre mobile Android est menacé par la faille QuadRooter ?
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here