CES 2016 : LG annonce « Signature », un label pour ses produits ultra premium

LG propose de nombreux appareils : des téléviseurs, des appareils électroménagers … Comment reconnaitre les produits premium ? Grâce au nouveau label « Signature » présenté au CES.

Le CES 2016 est l’occasion pour LG de présenter ses nouveaux produits, qu’ils soient électroniques, électroménagers ou encore mobiles. L’annonce la plus intéressante du groupe coréen n’est pourtant pas un produit en tant que tel, mais un label : « Signature ».

« Signature » est une nouvelle appellation de LG pour identifier ses produits de haute technologie. « Il fallait une marque pour nos produits ultra premium », explique un responsable marketing de l’entreprise. En clair, qu’il soit électronique, électroménager ou mobile, un appareil LG peut être labellisé « Signature » s’il est de haute technologie.

Dans le cade du CES 2016, plusieurs appareils « Signature » ont été présentés, d’autres complèteront la gamme par la suite. Il s’agit d’un téléviseur OLED, d’un réfrigérateur, d’un purificateur d’air et d’une machine à laver le linge. Par exemple, le réfrigérateur permet de voir son contenu sans l’ouvrir, ou la machine à laver le linge est capable de laver séparément deux types de linge.

Pour l’heure, LG a communiqué sur le label « Signature », pas encore véritablement sur les produits qui l’arboreront. Concrètement, les prix et les disponibilités de cette gamme d’appareils n’ont pas encore été communiqués. Vu leur positionnement ultra premium, les tarifs devraient être relativement élevés.

Par ailleurs avant d’arrive en France, les produits « Signature » devraient tout d’abord être commercialisés aux États-Unis avant d’arriver dans le reste du monde. D’ici qu’on les découvre, il est donc fort probable que la gamme se sera étoffée d’ici là.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLa table de Mandeleïev reçoit quatre nouveaux éléments
Article suivantComme les oiseaux modernes, les dinosaures faisaient déjà des parades nuptiales

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here