24 janvier 1984 : cela fait 30 ans que le Mac a été présenté

En ce vendredi 24 janvier 2014, ce sont les trente ans du Macintosh qui sont fêtés vu que le premier Mac a été présenté le 24 janvier 1984.

Avant ce 24 janvier 1984, il n’était pas rare qu’un acheteur d’ordinateur devait débourser 10 000 dollars pour une machine souvent encombrante et pas très conviviale. En présentant son Macintosh où il suffisait de cliquer sur des icônes avec une souris, Apple a révolutionné l’informatique grand public, surtout que la version 128ko de ce premier Mac était commercialisée 2 5000 dollars !

Si ce premier Mac représente un pan entier de l’histoire de l’informatique grand public, il représente aussi le début de l’acharnée concurrence entre Apple et Microsoft, même si c’était IBM qui était l’acteur principal sur le marché des ordinateurs à l’époque.

Ce n’est pas en tant qu’instigateur de l’interface graphique que le Macintosh a véritablement su conquérir sa clientèle, mais surtout en raison de ses prouesses en matière de mise en page et d’édition de photos, des caractéristiques qui ont su séduire tous les professionnels du monde artistique et de la presse.

Autres caractéristiques marquantes des Macintosh, c’est que les différents modèles qui se sont succédé ont toujours su marier un design novateur et des performances hors du commun.

S’il faut souhaiter un bon anniversaire au Mac ce vendredi 24 janvier, lui souhaiter encore longue vie, il faut toutefois remarquer qu’il est en déclin comme tous les ordinateurs, peu à peu supplanté par les smartphones et tablettes numériques. Il n’empêche que le Mac a encore de beaux jours devant lui !

Happy Birthday, « Mac »
Happy Birthday, « Mac »

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFacebook : -20% d'utilisateurs en 2014, -80% en 2017 !
Article suivantGoogle : le ras-le-bol du voisinage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. MS DOS était tellement révolutionnaire que Microsoft a mis 10 ans pour copier l’interface du Mac, avec Windows 95. Mais arrêtons là, on ne va pas perpétuer la guerre de 100 ans Mac / PC.
    Précisons que la souris et les icônes ont été inventées (entre autres) au PARC (Palo Alto Research Center), le labo de recherche de Xerox.
    On pourrait préciser aussi que le film du Superbowl était une évocation de « 1984 » de George Orwell, et réalisée par Ridley Scott (on peut trouver le film sur YouTube).

  2. Le « Macintosh » était une superbe machine très prometteuse, mais c’est le PC d’IBM avec MS DOS qui a vraiment révolutionné le micro informatique dans les entreprises et l’a démocratisé auprès du grand public avec ses clones.

    Enfin, les utilisateurs pouvaient acheter des applications sans se soucier de leurs pérennités sur d’autres PC d’une marque différente.

    D’ailleurs même après la pub sue superbowl les ventes sont restées très timides et cantonnées à quelques marchés de niches, le succès est arrivé beaucoup plus tard.

  3. Depuis 25 ans sur Mac. Merci la pomme de me dispenser de PC pendant un quart de siècle. Mais il parait que les PC, ça marche aussi, de temps en temps…

  4. Contrairement à ce que dit l’article le mac n’était pas moins cher que ses prédécesseurs, en particulier le TRS80, le commodore 64 ou… l’apple ][. Par contre il était innovant avec son système de pointage curseur/souris emprunté à xerox. Il faut rappeler aussi que le mac n’était que la version low cost du Lisa qui ne se vendait pas parce que beaucoup trop cher.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here