3 concessionnaires français récompensés d’un prix européen par Toyota

La philosophie prônée par Toyota Motor Europe est « le client d’abord », une démarche qui est inscrite depuis toujours dans les gènes du groupe automobile japonais. Tous les maillons de l’entreprise sont concernés, jusqu’au concessionnaire. Justement, le prix européen Toyota Ichiban de la Recommandation Client vise à récompenser les concessionnaires les plus méritants.

Provenant de l’expression « Okyakusama Ichiban » (« le client d’abord »), le terme « Ichiban » signifie n°1 en japonais. C’est la dixième fois que le constructeur automobile décernait ce prix.

Pour attribuer ce prix aux lauréats, ce sont les quelque 2 300 concessionnaires européens, dans 34 pays, qui ont été évalués sur leur relation client au niveau des ventes et de l’après-vente. Dans la démarche de Toyota, il ne s’agit plus de simplement contenter le client. Aujourd’hui, il faut aussi lui procurer une expérience exceptionnelle qui l’incitera à recommander la marque. « Il ne nous suffit pas d’être n°1 dans le cœur et l’esprit de nos clients. Nous voulons que le client soit n°1 dans le cœur et l’esprit de tout le personnel de la concession, de l’hôtesse d’accueil au mécanicien en passant par vous-même. La Recommandation Client n’est ni un exercice statistique ni un jeu chiffré : elle traduit la relation personnelle que nous avons su nouer avec chacun de nos clients », a déclaré Johan van Zyl, Président et CEO de Toyota Motor Europe lors de la remise des prix.

C’est lors d’une cérémonie organisée à Rome que Toyota Motor Europe a récompensé 46 concessionnaires européens. Trois concessionnaires français faisaient partie des lauréats de cette année : Toys Motors de La Roche-sur-Yon (Vendée), GCA Cholet (Maine-et-Loire) et Avenir Auto de Villeneuve-lès-Béziers (Hérault). Le Prix Toyota européen Ichiban de la Recommandation Client leur a été remis par Johan van Zyl.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlusieurs améliorations pour le monospace compacte Toyota Prius+
Article suivantAttention : à cause de Photos, Google peut vous bloquer votre Gmail !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here