3 mois de prison ferme pour avoir fait fuiter Windows 8 RT

Après avoir été poursuivi en justice par Microsoft pour avoir fait fuir une préversion de Windows 8 RT, Alex Kibkalo écope de 3 mois de prison fermes.

En 2012, Alex Kibkalo aurait téléchargé sur un ordinateur le logiciel et les mises à jour en préversions de Windows 8 RT, mais aussi « Activation Server Software Development Kit », un logiciel utilisé pour la protection contre le piratage. Après avoir copié ces fichiers sur son compte SkyDrive personnel, il les aurait partagés avec un blogueur français.

Sur la base d’une enquête interne de Microsoft, le rapport d’enquête du FBI détaille les conversations entre Alex Kibkalo et le blogueur français, une personne dont le nom n’a pas été dévoilé.

C’est sur cette base que la firme de Redmond avait déposé plainte le 17 mars dernier et qu’Alex Kibkalo a été arrêté le 19 mars. En prison préventive depuis cette date, il a été condamné à 3 mois de prison fermes par un tribunal américain. Il devra donc purger les jours de prison qu’il lui reste à faire.

Alors que Microsoft avait également réclamé une compensation de 22,5 millions de dollars, la Cour de Justice n’a pas par contre pas suivit le plaignant sur cette voie.

Si cette sentence peut paraitre sévère, il vise certainement surtout à faire peur à tous les autres employés qui seraient tentés de dévoiler des secrets d’entreprise.

Fuites sur Windows 8 en France : prison ferme pour Alex Kibkalo
Fuites sur Windows 8 en France : prison ferme pour Alex Kibkalo
Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker