4G : un premier modèle signé Wiko

En proposant son Wax, Wiko passe la vitesse supérieure en sortant son premier smartphone compatible 4G, mais aussi le premier terminal du marché à utiliser le nouveau processeur NVIDIA Tegra 4i.

Alors que la philosophie de Wiko est de rendre la technologie ouverte à tous, celle de NVIDIA va exactement dans la même direction. De fait, ces deux sociétés étaient faites pour se rencontrer et collaborer ensemble.

C’est ainsi que pour son dernier-né, le Wax, Wiko s’est appuyé sur le dernier processeur de NVIDIA, le Tegra 4i (à ne pas confondre avec le Tegra 4). Grâce à cette puce quad-core, le Wax bénéficie de la 4G, ce qui met une navigation fluide et rapide à la disposition des mobinautes.

Techniquement parlant, le Wiko mesure 140,1 x 67,5 x 8,8 mm pour un poids de 119 grammes, dispose d’un écran HD de 4,7 pouces de 1280 x 720 pixels (315 PPI), du processeur quad-core NVIDIA Tegra 4i SL 440 cadencé à 1,7 GHz, de 1 Go de RAM, de 4 Go d’espace de stockage, d’un capteur Omni BSI™ 2 à 8 mégapixels, d’une connectivité Wi-Fi, Bluetooth, USB, et finalement d’Android Jelly Bean 4.3.

Alors que le Wax est proposé à 199 euros, il intègre également TegraZone, une application maison proposant des jeux optimisés.

Pour finir, il ne faut pas oublier de souligner que si Wiko est le numéro 2 des smartphones en France, ce n’est certainement pas pour rien !

Wax, le dernier né de chez Wiko !
Wax, le dernier né de chez Wiko !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentLenovo : place aux Chromebook
Article suivantDéveloppeurs : intégrer du Street View à son application, c'est possible

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

3 Commentaires

  1. La politique high tech /low price suppose une grande honnetetée intellectuelle. on peut pardonner des faiblesse techniques non determinantes mais pas un marketing qui se joue de la confiance de l’acheteur. wiko a lancé une promotion sous forme de rembousement de 50 € (sur 350!)
    paiement refusé parce que la date d’achat sur un document parfaitement lisible (reçu fnac) n’était pas entouré.
    pourquoi jouer sur des conditions inutles ? pour avoir une part non rembousée chez des acheteurs qui ne lisent pas les conditions en petites lettres?
    quel que soit le produit, WIKO a perdu un client.

  2. Moi très satisfait avec mon Wiko CINK PEAKS 2 acheté il y a 7 mois et pourtant je venais du monde IPhone
    Rapport qualité prix, il y a pas photo

  3. Le wax a de gros problèmes de sensibilité reseau, un ecran de pietre luminosité (illisible dehors si soleil) et un schéma d’insertion de la sim à l’envers : certains clients ont cassé, de ce fait, les pins du lecteur de sim et évidemment ce n’est pas pris en charge par le sav

    Vendre du lowcost pour etre nº 2 ( en verite wiko est nº5 : samsung/apple/lg/sony ) produit toujours un effet boomerang : aussitôt acheté et testé aussitôt abandonné !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here