4G/4G+ : la guerre des chiffres

Dans le cadre de la bataille de la 4G/4G+ qui fait rage en France, les opérateurs tentent de se mettre en évidence face à la concurrence par le biais de chiffres. La guerre du haut débit mobile se concrétise par une guerre des chiffres.

L’internet mobile haut débit est d’actuel terrain de bataille des opérateurs français, chacun ayant fait de la 4G/4G+ son nouveau cheval de bataille. Ainsi, pour se démarquer de la concurrence, chaque opérateur va de ses chiffres censés être meilleurs que ceux de leurs adversaires.

Ainsi, depuis un certain temps, les annonces en matière de réseau 4G/4G+ se multiplient.

  • Le 1er octobre 2013, Bouygues Telecom revendique 63% de population couverte.
  • À la même époque, sans précision, Orange indique viser 40% de couverture pour la fin de l’année 2013.
  • Le 17 mars 2014, Bouygues Telecom annonce couvrir 69% de la population française.
  • Le 3 avril 2014, Orange annonce une couverture de 55%.

SFR ne revendique que « plus de 40% » alors que Free qui ne divulgue aucun chiffre.

  • Le 1er juin 2014, Orange passe devant Bouygues Telecom en termes de nombre d’antennes, mais pas au niveau de la couverture de la population.
  • Le 23 juin 2014, Orange indique avoir atteint 65%. De couverture.
  • Le 1er juillet 2014, Orange annonce une couverture de 69%, quelques heures avant que Bouygues Telecom communique une couverture de la population de 70%.
  • Le 2 octobre 2014, Orange revendique à son tour 70% de couverture de la population.
  • Courant novembre, Orange dépasse finalement Bouygues Telecom avec 72% de couverture en 4G contre 71%.
  • A la mi-janvier 2015, Orange revendique 74% de couverture de la population, puis 76% quelques mois plus tard.

Aucun des trois autres opérateurs ne communique plus sur sa couverture. Selon l’ARCEP, elle serait de 53% et 33% pour SFR et Free.

À défaut de communiquer sur la couverture, les opérateurs préfèrent désormais communiquer sur les débits.

  • Le 17 juin 2014, Bouygues Telecom annonce la mise en service de la 4G+ dans les sept plus grandes villes de France.
  • Orange emboite le pas en annonçant deux villes couvertes en 4G+ « dès juillet »
  • À la rentrée, Bouygues Telecom annonce que le nombre de villes couvertes en 4G+ est passé à 16. L’opérateur indique aussi avoir augmenté le débit maximal en élargissant sa bande de fréquences des 1 800 MHz.
  • Le 2 octobre 2014, Orange détaille le calendrier de déploiement de la 4G+ sur son réseau à l’occasion de sa conférence annuelle.
  • Le 21 octobre 2014, SFR a inauguré son réseau 4G+ à Toulon.
  • Faute de disposer d’une deuxième bande de fréquences, Free ne communique pas sur la 4G+.

Entre couvertures de la population, couverture du territoire et les débits, les opérateurs essaient donc de nous en mettre plein la vue.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYahoo! : une société indépendante pour héberger sa participation dans Alibaba
Article suivantStreet Fighter 5 : tous les contenus additionnels seront gratuitement disponibles

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here