5 alternatives open source à Gmail

Aussi parfait que soit Gmail, certains utilisateurs préfèrent plus de liberté. Il existe plusieurs alternatives open source capables de les satisfaire.

Il est indiscutable de dire que Gmail a rencontré, et rencontre toujours un succès phénoménal. Malgré toutes les qualités du service de messagerie de Google, certains utilisateurs préfèrent avoir plus de liberté, donc d’utiliser d’autres solutions.

Gmail n’est bien évidemment le seul client de messagerie, il en existe de nombreux autres. Pour ceux qui cherchent de l’open source, voici 5 alternatives intéressantes pour gérer ses e-mails.

Roundcube

Roundcub est un client webmail moderne qui s’installe facilement sur du Linux, Apache, MySQL et PHP. Il dispose d’une interface drag-and-drop moderne et rapide. Un grand nombre de fonctionnalités sont disponibles, comme la vérification orthographique et la traduction dans plus de 70 langues.

La feuille de route prévoit l’ajout de plusieurs fonctionnalités, comme une interface pour mobile par exemple.

Roundcube est disponible en open source sous la licence GPLv3.

Zimbra

Zimbra inclut à la fois un client webmail et un serveur de messagerie, ce qui en fait une solution tout-en-un intéressante pour ceux que cela intéresse.
Zimbra propose la plupart des choses attendues de la part d’un client webmail moderne.

Le client Web de Zimbra est autorisé en vertu d’une Common Public Attribution License, alors que le code du serveur est disponible sous GPLv2.

SquirrelMail

SquirrelMail n’est pas forcément le client de messagerie le plus moderne. Par contre, il est simple à installer et à utiliser.

SquirrelMail est écrit en PHP et est sous licence GPL.

Rainloop

Rainloop est arrivé récemment sur le marché des webmail. Son interface est proche de ce que vous êtes habitué à utiliser avec Gmail et d’autres clients de messagerie. Il est proposé avec la plupart des fonctionnalités normalement attendues d’un tel client.

Rainloop est principalement écrit en PHP, il est sous licence AGPL. Son code source est sur GitHub.

Kite

Kite pourrait presque être confondu avec Gmail tant il s’apparente à un clone du service de Google. À utiliser, il ne sera donc pas du tout dépaysant.

Malheureusement, le développement de Kite semble être au point mort depuis une année, avec plus aucune mise à jour proposée. Avec un peu de chance, quelqu’un va reprendre le projet.

Kite est écrit en Python et est distribué sous licence BSD. Le code source est sur GitHub.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentDe nouvelles images de Pluton prises par la sonde New Horizons
Article suivantUn jailbreak untethered pour iOS 9 avant même son lancement!

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here