6% des jeunes Français sont véritablement accros à leur smartphone

En consultant leur smartphone plus de 200 fois par jour, 6% des jeunes Français sont véritablement accros à leur mobile.

Peut-on être accro à son smartphone ? Oui. C’est certainement le cas de ces 6% de jeunes Français qui le consulte plus de 200 fois par jour. C’est l’un des résultats d’une étude menée par Deloitte sur l’usage su mobile en France.

Le rapport indique aussi que 70% des Français possèdent désormais un smartphone et qu’ils sont 59% à consulter leur mobile dans l’heure qui suit leur réveil.

Les jeunes les plus accros

Ce sont logiquement les jeunes qui passent le plus de temps sur leurs smartphones. Les 18 à 24 ans sont 25% à le consulter plus de 50 fois par jour, même sans notification.

Ils sont 6% à avouer le consulter plus de 200 fois dans la journée alors que la moyenne sur toute la population est de 2%.

65% des Français utilisent leur smartphone au restaurant, 34% au travail, plus de 20% devant la télévision. Bref, il est utilisé n’importe où !

Moins de contrats incluant un téléphone

Les forfaits ont passablement évolué ces dernières années. Alors que 81% des Français avaient un contrat incluant un téléphone il y a deux ans, ce même genre de contrat ne représente plus que 48% des personnes aujourd’hui.

Une utilisation de toutes les fonctionnalités

L’étude de Deloitte révèle aussi qu’ils sont 30% à être passés à la 4G, que 56% ont remplacé leur appareil photo par leur smartphone, mais aussi que 59% ne sont pas intéressés par le paiement mobile.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPepsi cherche un financement pour le P1, un smartphone Android
Article suivant800 millions d’utilisateurs mobiles surfent avec Chrome

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here