À la recherche de la femme qui a déposé un Apple I original aux déchets

Une femme est recherchée aux États-Unis, celle qui a déposé un Apple I original dans un centre de recyclage de la Silicon Valley.

Victor Gichun, le vice-président de Clean Bay Area, raconte une bien étrange histoire. Une femme, à la mort de son mari, a nettoyé son garage. Cela a amené cette personne à se débarrasser de certains objets dans un centre de recyclage de la Silicon Valley.

Il précise que cette femme n’a pas souhaité de reçu officiel ni laissé ses coordonnées. Il est également bon de souligner que ce qui est considéré comme déchet pour certains peut être un trésor pour quelqu’un d’autre… et c’est vraiment le cas dans cette histoire.

En effet, en ouvrant les boîtes quelques semaines plus tard, les employés ont eu la surprise de découvrir un Apple I, l’un des 200 appareils de première génération assemblés par Steve Jobs, Steve Wozniak et Ron Wayne en 1976. « Nous ne pouvions pas en croire nos yeux. Nous avons pensé qu’il s’agissait d’un faux », a raconté Victor Gichun à KNTV-TV.

L’entreprise de recyclage a vendu cet Apple I pour 200 000 dollars à un collectionneur privé. Mais comme les statuts de la société prévoient que 50% de la somme récoltée lors de la revente soit versé au propriétaire d’origine, la société est désormais à la recherche de cette mystérieuse femme pour lui donner son chèque de 100 000 dollars.

Sans nom ni adresse, Victor Gichun précise qu’il est capable de la reconnaitre. « Pour prouver qui elle est, je dois juste la regarder ».

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSony Xperia Z3+ : en exclusivité chez Darty
Article suivantYahoo! Mail vs Gmail : deux poids, deux mesures ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here