À quand l’annonce de Watch Dogs 2 ?

La mention de Watch Dogs 2 sur le CV LinkedIn de Julien Risse signale que le jeu est en chantier. Cela pose bien évidemment la question de son annonce.

Le CV LinkedIn de Julien Risse, Senior Gameplay Programmer pour Watch Dog et son DLC Bad Blood, faisait mention au développement de Watch Dog 2. Cela semble à priori parfaitement logique qu’il soit aux premières loges sur le chantier du second opus.

Le fait bizarre est que cette mention a étrangement disparu du profil depuis que la nouvelle circule.

Comme il n’y a pas de fumée sans feu, tout laisse à croire que ce développement est bel et bien en court.

Les rumeurs vont d’ailleurs même plus loin en évoquant l’annonce de Watch Dogs 2 pour le prochain salon E3 2015.

En ajoutant à cela que Jonathan Morin, le directeur créatif, avait affirmé en début d’année que Watch Dogs était perfectible en déclarant que « En aucune façon Watch Dogs est un jeu parfait et il existe plusieurs domaines dans lesquels il peut être amélioré. Mais c’est quelque chose dont vous ne vous rendez pas toujours compte quand vous sortez un jeu. Ce que nous avons produit correspond à notre vision de la licence à un moment donné. Mais par la suite, quand vous prenez du recul après avoir passé cinq ans et demi à travailler d’arrache-pied, que vous prenez des vacances pendant que les gens jouent à votre jeu, tout devient beaucoup plus clair. Cela vous permet d’envisager certaines choses à un autre niveau, en tenant compte des retours des fans cette fois-ci, ce que je trouve particulièrement intéressant », tous les ingrédients sont en fait là pour nous faire comprendre que Watch Dog 2 pourrait bien être une réalité.

La véritable question est donc de savoir quand ? À l’E3 2015 ou plus tard…

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYahoo! veut utiliser votre oreille pour déverrouiller votre smartphone
Article suivantQue reflète internet : une philosophie de gauche ou de droite ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here