Abus de position dominante de Google : l’Europe prête à montrer les dents

Après une longue phase où il ne s’est pas passé grand-chose de très concret, l’Europe pourrait passer à une phase plus contentieuse à l’encontre de Google.

C’est depuis 2010 que Google est accusé d’abuser de sa position dominante sur le marché des moteurs de recherche et que les autorités européennes enquêtent à ce sujet. Il est notamment estimé que le moteur américain met en avant ses propres services (cartographie, vidéos, comparateurs…) au détriment de ceux de la concurrence.

Le temps de l’enquête et des discussions semblent aujourd’hui révolu. Selon l’AFP, la Commission européenne devrait transmettre une liste des griefs à Google, et cela dans les prochains jours. La société de Mountain View ferait ainsi face à des critiques formelles à son encontre et devra s’y conformer. Dans le cas contraire, une procédure contentieuse pourrait alors s’ouvrir.

Vu que Google pourrait être amené à devoir payer une lourde amende, jusqu’à 10% de son chiffre d’affaires mondial, les discussions ne seront tout de même pas totalement exclues de cette nouvelle phase. La seule chose qui semble plus ou moins certaine, c’est que l’Europe s’apprête à montrer les dents.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentL’audio va devenir domotisable
Article suivantGoogle X cherche des batteries plus performantes

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here