Accord de non-concurrence entre eBay et PayPal

Via un accord de non-concurrence, eBay et PayPal ne vont pas divorcer en guerre.

Contraints de se séparer, le divorce entre PayPal et eBay se fera à l’amiable vu que les deux entreprises ont signé un accord de non-concurrence. Par ce document, remis à l’autorité américaine des marchés financiers, les deux sociétés comptent stabiliser leurs relations pendant une durée de cinq ans.

Alors que le divorce aurait pu couter très cher aux deux géants, l’accord de non-concurrence signé prévoit que PayPal de ne développera pas sa propre plate-forme d’e-commerce alors qu’eBay promet de ne pas développer son propre système de paiement en ligne.

Cet accord prévoit donc que les deux entreprises restent en bons termes en prévoyant qu’elles ne marchent pas sur les plates-bandes de leur ex-partenaire.
Le divorce entre ces deux groupes prévoit aussi qu’eBay paie une certaine part de ces recettes à PayPal si les revenus de ce dernier venaient à diminuer.

En fait, mêmes divorcées, les deux entreprises ont semblent tout mettre en place pour continuer à collaborer dans la plus parfaite harmonie possible.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentMondeo Vignale : Ford propose du grand luxe
Article suivantWindows XP : le support de Chrome s’arrêtera fin 2015

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here