AdBlock n’arrive plus bloquer les pubs de YouTube !

Google, respectivement YouTube, a trouvé la parade contre AdBlock. Les préfilms publicitaires ne sont plus bloqués, sur Chrome pour le moment.

Les 144 millions d’utilisateurs d’AdBlock dans le monde représentent un sérieux manque à gagner pour les annonceurs et les agences de publicité. La solution pour ne pas perdre trop d’argent serait donc de trouver le moyen de contourner le blocage mis en place par le bloqueur publicitaire.

Google, respectivement YouTube, semble avoir trouvé une parade. En effet, les préfilms publicitaires ne sont plus bloqués lorsque les vidéos sont visionnées sur le navigateur Chrome.

Pour réussir à contourner AdBlock, YouTube a décidé de donner le même statut que les vidéos demandées par l’utilisateur aux préfilms publicitaires, ce qui empêche les bloqueurs publicitaires de les repérer et de les bloquer.

La méthode utilisée par YouTube leurre en tout cas AdBlock et uBlock, c’est ce qu’on constater les utilisateurs américains de ces logiciels de blocage de la publicité. Pire encore, ils sont obligés de visionner la publicité en entier vu que l’option permettant de l’écourter n’est plus disponible.

Mais chaque solution possède son revers. Les utilisateurs mécontents de cette publicité ont déjà trouvé la parade au système mis en place par Google : désinstaller l’application YouTube dans chrome://apps.

Si la riposte de Google/YouTube n’est qu’une première tentative de contourner AdBlock, il est certain que d’autres solutions de contournement, pour d’autres navigateurs, seront proposées prochainement, il y a trop d’argent à perdre pour les annonceurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentQue faut-il attendre de la keynote d’Apple ?
Article suivantSibérie : découverte d’un virus géant, inoffensif pour l’homme

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here