AdBlock Plus : un bloqueur de publicité qui affiche de la pub peu intrusive

Au lieu de bloquer toute la publicité comme c’est son rôle, le bloqueur de publicité AdBlock Plus va afficher de la pub jugée peu intrusive.

Alors qu’une bataille s’est engagée entre les bloqueurs de publicités et les annonceurs, le célèbre logiciel AdBlock Plus est très souvent mentionné. Selon une étude de PageFair et Adobe, 144 millions d’internautes utilisent de tels outils, un chiffre qui devrait continuer d’augmenter dans les années à venir en raison de la prolifération de la pub intrusive. Dans cette bataille, la justice (allemande en tout cas) a donné raison aux outils anti pubs.

Si AdBlock Plus est très souvent mentionné parce que le logiciel d’Eyeo est le leader du marché, il est aussi souvent cité pour son double jeu. S’il bloque la publicité d’un côté, il l’autorise d’un autre côté au travers d’une liste blanche. Là où cela devient franchement malsain, c’est que l’entreprise se fait rétribuer par les annonceurs pour que ces derniers puissent figurer sur la fameuse liste blanche.

Aujourd’hui, Eyeo va encore plus loin en vendant carrément de la publicité. Depuis ce mardi 13 septembre, la firme allemande a ouvert sa place de marché pour annonceurs. Concrètement, ces derniers peuvent désormais acheter des espaces publicitaires qui seront acceptés par AdBlock Plus. Ces pubs seront affichées aux utilisateurs du logiciel en remplacement des pubs bloquées !

Pour être autorisées, les publicités en question doivent être « acceptables ». Par « acceptables », il faut comprendre des publicités non intrusives selon plusieurs critères définis par Eyeo.

Une grosse demande pour qu’un bloqueur de publicités affiche de la publicité

Eyeo explique que cette publicité non intrusive a été testée depuis un mois avec une douzaine de sites importants. Elle confie aussi que « le prix des publicités vendues a explosé » durant cette période. Le PDG de ComboTag, partenaire d’Eyeo, a d’ailleurs confié que les annonceurs « ont très envie de toucher cette population très connectée qui utilise des bloqueurs de publicité ».

Alors qu’Eyeo est désormais passée à la vitesse supérieure en monnayant encore plus la publicité autorisée par son bloqueur, les éditeurs de presse seront certainement encore plus nombreux maintenant pour dénoncer le racket mis en place par l’éditeur allemand avec la nécessité de payer pour participer à son programme de publicités acceptables.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvant même sa commercialisation, l’iPhone 7 est victime de son succès
Article suivantiOS 10 est disponible : quoi de neuf ?
Après mes études de journalisme, me retrouver à écrire sur des faits divers sans importance m'a déprimé. Lorsqu'un ami m'a emmené me changer les idées au salon Connect It de Paris, cela m'a fait tilt ! Découvrir les technologies d'aujourd'hui que tout le monde pourra utiliser demain… m'a donné une nouvelle inspiration. Par les amis de mes amis qui son mon avis, on m'a filament proposé d'écrire des articles sur le high-tech. Dire ce qui m'intéresse le plus ? Difficile à dire. Cela va si vite, les possibilités sont si énormes. Une chose est en tout cas sûre : cela me passionne !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here