Adult Player : une appli porno qui rançonne les utilisateurs Android

Avec plus de 136 milliards de vidéos X vue sur smartphones, le porno et la mobilité font bon ménage. Pas dans le cas de l’appli Adult Player qui est un ransomware.

Selon une étude du cabinet Juniper Research, les smartphones et la pornographie font très bon ménage vu qu’il est estimé que ce sont plus de 136 milliards de vidéos X qui devraient être visionnées depuis un terminal mobile en 2015, soit 348 vidéos par mobinautes.

La popularité de la pornographie attire malheureusement des personnes malveillantes. C’est ainsi que le spécialiste de la sécurité Zscaler a découvert Adult Player, une application mobile pour Android qui se fait passer pour un lecteur de vidéos pornographiques, mais qui est en fait un ransomware.

Une fois installée, cette application utilise la caméra frontale du smartphone pour prendre et voler des images à l’insu de l’utilisateur, bloque le terminal en présentant une photo volée sur l’écran de verrouillage et exige le paiement de 500 dollars pour le déblocage de leur appareil.

Comment désinstaller Adult Player

La bonne nouvelle pour les mobinautes qui sont victimes de ce chantage, c’est que l’application Adult Player se désinstalle sans trop de soucis.

Il faudra redémarrer le smartphone en safe mode, c’est-à-dire sans exécuter les applications tierces, puis aller dans « Paramètres », « Sécurité », « Administrateur » afin de désactiver tous les droits octroyés à Adult Player. Toujours dans « Paramètres », il faut ensuite aller dans « Applications » et désinstaller l’application en question.

adulte-player-photo-2

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGame of Thrones : la technologie Oculus Rift pour vous transporter au sommet du mur
Article suivantSamsung : première liste des smartphones compatible avec la Gear S2

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here