Plus et Advance, HTC prévoirait des déclinaisons de son One M8

À l’instar de Samsung qui propose plusieurs déclinaisons de son smartphone phare, HTC pourrait bien en faire de même avec des variantes Plus et Advance de son One M8.

La tendance chez les fabricants de smartphones haut de gamme semble être de proposer un modèle de référence et de le décliner en plusieurs variantes, une pratique systématisée par Samsung. Ce concept pourrait être prochainement suivi par HTC vu que des rumeurs annoncent deux déclinaisons du One M8.

Avec sa coque véritablement en métal, le One M8 de HTC est certainement l’un des smartphones les mieux finis du marché, sans oublier ses caractéristiques qui le placent sans conteste dans le haut de gamme. Mais fort de l’adage que l’on peut toujours faire mieux, la firme taïwanaise pourrait proposer deux déclinaisons de son fleuron.

Selon certaines rumeurs, HTC aurait en effet deux variantes dans ses cartons, un One M8 Plus et un One M8 Advance.

Globalement, le modèle Plus possèderait les mêmes caractéristiques que la version originale à la différence près qu’il serait résistant à l’eau et aux poussières. Si ce modèle pouvait perdre le double capteur photo, il se ferait par contre affubler d’un écran en 2560×1440, de 3 Go de RAM et un processeur SnapDragon 805.

Pour sa part, le modèle Advance serait entièrement identique au modèle Plus à la différence près que sa coque métallique serait remplacée par du classique polycarbonate.

Si rien n’a pour le moment filtré au sujet des prix et de la date de sortie, mais il est certain que cela ne devrait pas trop tarder suite à la sortie du G3 par LG et de la déclinaison Prime du Galaxy S5 par Samsung.

HTC prévoit une version waterproof de son HTC One M8, ainsi que d'autres variantes
HTC prévoit une version waterproof de son HTC One M8, ainsi que d’autres variantes

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentTwitter – Omnicom : un partenariat à 230 millions de dollars
Article suivantAdidas : il faudra payer 299 dollars pour un ballon connecté

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here