AFA : 536 contenus illicites retirés en 2013

Que cela soit des contenus pédopornographiques, violents ou racistes, ce sont 536 contenus illicites qui ont été retirés par les fournisseurs d’accès en 2013.

C’est via sa plateforme d’information que l’Association des Fournisseurs d’Accès (AFA) présente son bilan 2013. C’est de cette façon qu’on apprend que 536 contenus illicites ont été retirés l’année dernière, des contenus pédopornographiques, violents ou racistes sujets à différentes procédures.

Plus en détail, ce sont 5 729 contenus qui ont été signalés par des internautes, ce qui a amené à la considération que 1 815 contenus étaient effectivement considérés comme illicites, ce qui a débouché sur 677 cas transmis aux autorités compétentes.

L’AFA précise également que 193 contenus ont été notifiés aux hébergeurs français et étrangers, ce qui a conduit à 177 retraits, et que 325 autres cas ont été notifiés à la INHOPE pour 306 retraits, soit le total des 536 contenus retirés.

Pour finir, l’AFA précise encore que le nombre de contenus pédopornographiques est resté stable alors que les contenus racistes et violents sont en notable hausse, soient respectivement de 157 à 234 contenus, et de 40 à 44 contenus.

Contenus racistes, violents : l’AFA a fait retirer 536 contenus illicites en 2013
Logo AFA, association des fournisseurs d’accès et de services internet

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentGmail : où a disparu mon e-mail ?
Article suivantRoaming : Orange propose la gratuité pour ses clients premium et annonce la 4G

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here