Alerte : plusieurs pesticides dans vos pommes

L’ONG Greenpeace vient de révéler dans un récent rapport que pas moins de 53 pesticides ont été identifiés dans les pommes que nous mangeons. L’ONG alerte par ailleurs que 75% des 85 échantillons prélevés à partir des sols et l’eau utilisés dans 12 pays producteurs de l’Union Européenne, dont la France, pour la culture de la pomme contiennent ces pesticides.

Ces pommes échantillonnées et infestées sont cultivées et traitées par des mélanges de pesticides dont presque les trois quarts sont considérés comme hautement toxiques. Il n’y a pas que les producteurs de pommes français qui utilisent ces pesticides, mais d’autres cultivateurs de ce fruit en Europe feraient le même usage. La majorité de ces pommes est vendue dans les pays de l’U.E.

Ce constat de la présence des pesticides dans les pommes n’est pas une révélation nouvelle, d’autres rapports antérieurs avaient été publiés et tous dénonçaient cette toxicité des fruits. Alors en quoi ce nouveau rapport de Greenpeace attire-t-il autant d’attention ? Tout d’abord, le syndicat a bien évidemment botté en touche et rejeté le contenu de ce rapport estimant que les pommes produites et commercialisées en Europe répondent parfaitement aux normes. Ensuite, la nouveauté dans l’étude présentée par Greenpeace réside sur l’étendue géographique (12 plus grands producteurs européens) ainsi que la variable dans le prélèvement des 85 échantillons (36 dans l’eau et 49 dans le sol) provenant des grandes surfaces de vente.

Le classement des pays où les records de pesticides sont les plus élevés donne l’Italie en tête du peloton pour les sols (suivie de la Belgique et la France) et la Pologne (suivie de la Slovaquie et de l’Italie) pour l’eau. Pour ce qui est de la nature des pesticides découverts par Greenpeace, 38% des échantillons sol contiennent du boscalid et 26% du DDT, alors que pour les échantillons eau, 40% possèdent du boscalid et le chlorantraniliprole.

Après ce rapport à pesticide, et avez-vous encore la volonté de suivre cette fameuse recommandation : « pour votre santé, consommez quotidiennement 5 fruits et légumes » ? En tout cas il faut agir en vue de supprimer de manière progressive l’utilisation des pesticides chimiques et ainsi obtenir des pommes…100% bio !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentPlayStation : les jeux à venir qu’il ne faudra surtout pas manquer
Article suivantLe web chinois s’enflamme pour le « belly button challenge »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here