Amazon lance le Fire Stick TV pour concurrencer le Chromecast

Le succès du Chromecast de Google fait des envieux. Amazon lance son dongle HDMI baptisé Fire Stick TV pour tenter de s’accaparer une part du gâteau.

Amazon joue sur le côté mobile de ce produit.
Amazon joue sur le côté mobile de ce produit.

Depuis que Google a rencontré le succès que l’on connait avec son dongle HDMI Chromecast, les solutions tierces se bousculent au portillon. La dernière en date est le Fire Stick TV lancé par Amazon.

En proposant son Fire Stick TV à 39 dollars, le géant de l’e-commerce compte venir marcher sur les plates-bandes de Google. Avec son processeur dual-core, 1 Go de RAM et 8 Go de stockage, ce dongle s’annonce plus puissant que son concurrent. De plus, une télécommande ainsi qu’une appli à contrôle offrant le contrôle vocal pour smartphone sont proposées avec. Alors que le Chromecast dépend d’un appareil, le Fire Stick TV est pour sa part autonome.

En proposant Netflix, Pandora, YouTube, Disney Channel, sans oublier ses propres services de VoD, le Fire Stick TV propose des services audio et vidéo similaires à ceux de l’Amazon Fire TV. Le dongle permet bien évidemment de répliquer l’écran d’un smartphone ou d’une tablette sur un téléviseur, mais aussi de synchroniser ses bibliothèques avec tous les appareils et de transformer la télé en cadre numérique géant.

Disponible à partir du 19 novembre aux États-Unis, on ne sait pas encore quand est-ce que Fire Stick TV sera disponible en Europe.

Dernier point, les abonnés au programme Prime d’Amazon bénéficient d’un tarif préférentiel durant 48 heures, ils peuvent obtenir le dongle HDMI pour le prix de 19 dollars.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentHi-Seas : la NASA prépare la maison martienne
Article suivantCorée du Sud : l’iPhone 6 ferait mieux que le Galaxy Note 4

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here