Amazon veut se renforcer dans le secteur du jeu vidéo

Le géant de l’e-commerce est déjà actif dans le secteur du jeu vidéo en possédant le studio Double Helix Games et le site de streaming Twitch. Cela ne semble pas suffire…

Les intentions d’Amazon semblent être se renforcer dans le domaine du jeu vidéo. Bien que le géant de l’e-commerce soit déjà propriétaire du studio Double Helix Games et du site de streaming Twitch, son intention serait de clairement percer dans ce domaine vu que son site propose 70 postes de travail spécialisés dans le jeu vidéo.

C’est le site JeuxVideo.com qui révèle qu’Amazon recherche 70 employés, mais surtout des artistes 3D, des développeurs, des designers, des directeurs techniques, etc. L’intention d’Amazon est donc clairement de concevoir des jeux vidéo comme le stipule le texte des annonces :

« Amazon mise tout sur les jeux. […] Les jeux ont le pouvoir de connecter les communautés à grande échelle, et continueront à produire la plupart des messages les plus influents du monde à travers les médias et les arts. […] Nous cherchons les meilleurs profils de l’industrie afin qu’ils rejoignent notre équipe. Nous recherchons des personnes passionnées et talentueuses afin qu’ils nous aident à prendre des risques, à innover et à inventer pour que nous puissions livrer une expérience incomparable pour les joueurs »

Le site affirme d’ailleurs que le géant de l’e-commerce souhaiterait créer « des jeux révolutionnaires, qui repousseront les limites actuelles en termes d’expérience du joueur et qui redéfiniront la vision que le monde a du divertissement numérique ».

Vu qu’Amazon n’en est encore qu’à la phase de recrutement, il faudra donc encore patienter avant de découvrir les premiers jeux.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOculus VR anticipe l’ouverture de l’E3 2015
Article suivantTransplantation d’un avant-bras biologique sur des animaux par « dé-cellularisation » d’organe

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here