Amnésie numérique : la faute aux moteurs de recherche ?

Une étude révèle une dépendance aux moteurs de recherche, un syndrome baptisé « amnésie numérique ». Est-ce que Google et les autres en sont responsables ?

Les chiffres révélés par une étude menée par Kaspersky Lab ont de quoi inquiéter. En effet, 91% des personnes interrogées aux États-Unis avouent être dépendantes d’internet et des appareils pour se souvenir des choses, en fait comme extension de leur cerveau. Le constat n’a pas été fait uniquement l’autre côté de l’Atlantique vu que 79,5% des Européens admettent souffrir des mêmes problèmes.

Au Royaume-Uni par exemple, 71% des personnes adultes connectées à internet ne peuvent pas se rappeler du numéro de téléphone de leurs enfants, alors qu’elles sont aussi 49% à ne pas se souvenir du numéro de téléphone de leur conjoint.

51% des Américains et 40% des Européens affirment par ailleurs que la perte ou la compromission des données mémorisées sur leurs appareils, notamment sur smartphone, serait la source d’une grave détresse.

Pour 25% des femmes interrogées et 34% des utilisateurs les plus jeunes, la perte ou la compromission des données serait catastrophique vu que leur smartphone est l’endroit où ils stockent les messages et les informations de contact, sans oublier les photos.

Malgré la criticité des appareils mobiles, surtout de leurs données, ils sont 28% à ne pas protéger leur smartphone et seulement 30,5% à installer des sécurités supplémentaires sur leur smartphone et 20,5% sur leur tablette.

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité