Android : arrivée des applications Firefox OS

En développant Firefox OS, la Fondation Mozilla n’a pas voulu se la jouer personnel en assurant une compatibilité avec Android. Dans ce sens, les possesseurs d’appareils Android peuvent accéder aux premières applications pour Firefox OS.

En lançant son système d’exploitation Firefox OS, la Fondation Mozilla a toujours joué le multiplateforme vis-à-vis des développeurs en assurant que les applications développées sur son OS serait compatible avec Android et vice-versa.

C’est ainsi que toutes les applications disponibles sur sa plateforme OpenWebApps fonctionnent parfaitement sous Android. La seule chose à faire, c’est d’y accéder.

Pour ce faire, rien de plus simple, il suffit de télécharger la dernière version du navigateur Firefox sur son appareil Android. De là, il est alors possible de télécharger les applications en autorisant les téléchargements « de source inconnue ».

Alors que les applications pour Firefox OS n’ont pas été développées en mode natif, mais en reposant sur la technologie Web, Mozilla affirme qu’un soin tout particulier a été apporté aux WebApps de Firefox OS de manière à ce qu’elles s’exécutent à une vitesse proche d’une application native.

Si ce concept voulu par Mozilla ne fait pas encore trop d’ombrage au marché, la démarche est suffisamment pertinente pour que Microsoft s’y intéresse. En effet, en plaçant en open source le code de WinJS, une bibliothèque JavaScript utilisée pour développer des applis web sur Windows Phone, la firme de Redmond semble avoir la même idée que Mozilla.

Les applications Firefox OS pointent leur nez sur Android
Les applications Firefox OS pointent leur nez sur Android

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSeptembre 2014 : un Galaxy F pour contrer l'iPhone 6 ?
Article suivantLinkedIn exploiterait des données personnelles sans autorisation !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here