Android : attention le FBI vous écoute !

Alors que les services secrets américains nous espionnent avec PRISM, on apprend que le FBI est capable d’activer à distance les micros des téléphones sous Android.

On pourrait se poser la question de savoir ce que les services secrets américains, mais certainement du monde entier, sont capables de faire pour nous espionner. Allant toujours plus loin dans l’intrusion dans notre vie privée, le Wall Street Journal vient de révéler que le FBI dispose de super outils de piratage pour espionner les gens, par exemple activer à distance les microphones des téléphones fonctionnant sous Android afin d’enregistrer les conversations.

En matière d’espionnage tout semble possible, ce que les services secrets américains ne semblent pas se priver de faire. Si écouter et enregistrer des conversations étaient « connus », le Wall Street Journal cite un ancien haut responsable américain pour affirmer que le FBI est capable d’activer à distance les micros des téléphones fonctionnant sous Android sans que personne ne le sache.

Cet outil fait partie des outils de surveillance déployables à distance sur des ordinateurs et smartphones, une méthode soi-disant réservée pour cibler les affaires de crimes organisés, la pédopornographie et le terrorisme. Mais qu’est-ce qui nous dit que le FBI respecte réellement cette éthique ? Au point où ils en sont, pourquoi ne pas généralisé cette écoute à tous les utilisateurs lambda ?

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker