Android : bientôt un Lumia ?

Actuellement, la gamme Lumia de Nokia est étroitement liée à Windows Phone. Pourtant, selon les déclarations de son PDG, rien n’empêcherait un prochain Lumia sous Android !

C’est à l’occasion d’une interview accordée par le PDG de Nokia, Stephen Elop, au journal espagnol El Pais que le patron de la firme finlandaise a déclaré : « Dans la guerre des écosystèmes actuels, nous utilisons comme arme Windows Phone… mais nous réfléchissons déjà à ce qui viendra ensuite, quel sera le rôle de HTML, d’Android. HTML5 peut être une plateforme à lui tout seul, sous Android, Windows Phone ou autre chose ; mais c’est encore trop tôt pour le dire. Aujourd’hui nous sommes engagés avec Microsoft et satisfaits, mais tout est possible ».

Bien qu’alambiquée sa déclaration a le mérite d’être clair en affirmant que Nokia se garde toutes les portes ouvertes, y compris celle d’Android. Pourtant, quelques heures plus tard, Nokia est revenu sur les propos de son PDG dans un communiqué expliquant que les dires de son patron avaient été mal compris ou interprétés : « Les propos sur la direction stratégique du groupe ont été mal traduits et sont donc erronés ».

Au final, que faut-il comprendre de ces lapsus autour de quelques paroles somme toute relativement anodines ? Primo que Nokia n’est pas marié à vie avec Microsoft et que, vraisemblablement, ce dernier a fait pression sur le groupe finlandais pour rétracter ses paroles surtout que celui-ci bénéficie d’une quasi-exclusivité sur Windows Phone.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentApple : l’ambition de s’attaquer aux marchés émergents
Article suivantAutoRip : l’arrivée innovante d’Amazon sur le marché de la musique en ligne

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

  1. « Bien qu’alambiquée sa déclaration a le mérite d’être clair »
    la traduction avait ete mal faites, y’a rien d’alambiquée la dedans! pas d’android point final.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here