Android : que nous réserve la version 4.3 ?

Grand absent de la dernière conférence Google I/O, la prochaine mise à jour majeure d’Android est très attendue. C’est pour cette raison que des photos et une vidéo d’un Nexus 4 fonctionnant sous Android 4.3 Jelly Bean se propagent comme une trainée de poudre sur le Net.

C’est à l’occasion du salon Thailand Mobile Expo qu’Android 4.3 a été aperçu sur un smartphone Nexus 4. S’agit-il de la nouvelle version majeure d’Android ? Difficile à dire vu qu’Android 4.3 a été le grand absent de la récente conférence Google I/O. À en croire les photos et la vidéo visibles sur Droid Life, Android 4.3 proposerait de nouvelles fonctions liées à la photo, mais aussi quelques évolutions au niveau de l’interface, notamment dans les menus.

À en croire les images, il s’agirait d’une build JWR45B, ce qui laisse à penser qu’il s’agit encore d’une mouture Jelly Bean en raison de la présence du « J ».

Sans que toutes les fonctionnalités soient dévoilées dans la vidéo, cette dernière montre surtout l’application dédiée à l’enregistrement vidéo avec, notamment, une fonctionnalité de compte à rebours disponible dans l’application appareil photo. L’interface de l’application a également été repensée afin de faciliter l’accès aux paramètres d’un simple mouvement du pouce sans se préoccuper d’appuyer involontairement sur d’autres boutons.

Ces photos et cette vidéo sont loin d’être suffisantes pour se faire une idée réelle d’Android 4.3 mais elles ont tout de même le mérite de confirmer la prochaine version du système d’exploitation mobile de Google sans pour autant qu’une date de disponibilité soit pour le moment connue. Certaines rumeurs évoquent d’ailleurs à ce sujet une présentation lors de la WWDC 2013… il ne reste donc plus qu’à attendre.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentKim Dotcom revendique la paternité de la double authentification
Article suivantFirefox OS : que nous réservent Mozilla et Foxconn ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here