Android : le survitaminé Projet Tango à l'intention des développeurs

En lançant son Projet Tango, Google vise à proposer aux développeurs Android une plate-forme mobile survitaminée.

L’idée du Project Tango Tablet Development Kit de Google est de proposer une plateforme très haut de gamme aux développeurs de projets liés à la réalité augmentée. Pour y parvenir, la firme de Mountain View s’est associée à Nvidia.

La tablette mise au point par Google dans le cadre du Projet Tango prend la forme d’une tablette de 7 pouces équipée d’un processeur Tegra K1 de Nvidia. Grâce à cette puce 4+1 cœurs Cortex-A15, comprenant un GPU 192 cœurs à pipeline programmable, c’est un maximum de puissance qui sera à disposition des développeurs pour des calculs massivement parallèles. À cela, il faut encore ajouter 4 Go de RAM, 128 Go d’espace de stockage.

Alors que l’architecture de cette tablette la place largement au niveau des PC portables x86 actuels, il faut encore préciser qu’elle fonctionne bien évidemment sous Android 4.4 KitKat.

Si on sait que le Project Tango Tablet Development Kit sera proposé au prix de 1024 dollars, soit environ 750 euros, la date de sa disponibilité n’est pas encore connue vu que les fonctions propres au projet Tango, exploitables à partir de Java, de C# (via le moteur de jeu Unity) ou en natif (code C/C++), sont encore en cours de développement.

Google Project Tango : une tablette à destination des développeurs
Google Project Tango : une tablette à destination des développeurs

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentJailbreak : iOS 8 déjà craqué, mais jusqu'à quand ?
Article suivantNouvelle France industrielle approuve le Plan Cloud Computing

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here