Android : une suprématie mondiale remise en cause en Europe

Si Android conserve largement sa suprématie mondiale, son étoile a tendance à pâlir en Europe en raison des progressions d’iOS et Windows Phone.

La bataille continue de plus belle entre les différents systèmes d’exploitation mobile, souvent pour simplement espérer gagner quelques dixièmes de pour cent. C’est ainsi que la dernière étude de Kantar, réalisée entre mai et juillet, révèle que la suprématie mondiale d’Android n’est pas remise en cause, mais que le petit robot vert perd des parts de marché dans certains pays face à iOS et Windows Phone.

C’est par exemple que Windows Phone a progressé de 7,4% en France, de 5% en Grande-Bretagne ou encore 2,6% en Allemagne. Pareillement, iOS progresse de 7,8% en Grande-Bretagne et de 4,6% en France. C’est logiquement que, sur ces marchés, Android stagne ou perd du terrain avec +0,4% en France ou -3,8% en Grande-Bretagne.

Si ces progressions ont pour le moment peu d’influence sur les parts de marché, elles démontrent surtout que Windows Phone est devenu un système d’exploitation mobile à même de concurrencer iOS et Android. D’ailleurs, le succès de l’OS mobile de Microsoft relègue un peu aux oubliettes BlackBerry. Le système d’exploitation canadien perd partout du terrain, sauf en Allemagne où il le maintient avec une progression de +0,2%.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentiOS 7 : une version Golden Master pour le 5 septembre ?
Article suivantiOS : TomTom améliore sensiblement son application

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here