Android Wear compatible avec iOS ? Cela semble être l’intention de Google

Android et iOS sont de prime abord des écosystèmes totalement séparés. Pourtant, Android Wear pourrait bien être compatible avec iOS.

Officiellement, les écosystèmes Android et iOS sont incompatibles, ce sont des univers volontairement séparés. En fait, selon ce qui se murmure en coulisses, pas tout à fait. En effet, Android Wear pourrait être compatible avec le système d’exploitation mobile d’Apple.

On se rappelle par exemple les vidéos publiées par Mohammad Abu-Gabreyyeh qui montrent qu’il est possible de faire communiquer ces deux plateformes que tout semble opposer de prime abord. Désormais, il va encore plus loin en affirmant avoir découvert des indices laissant à penser que Google veut aussi aller dans cette direction.

C’est en fouillant dans le code source de la version 4.4 d’Android qu’il a en effet trouvé plusieurs scripts pensés pour iOS. Mohammad Abu-Gabreyyeh a même découvert AncsHandler., une classe spécifique pour iOS. De son point de vue, ces découvertes prouvent de manière indiscutable que Google est bel et bien intéressé à ce qu’Android Wear soit un jour officiellement compatible avec iOS.

Si ces découvertes reflètent les intentions de Google, qu’en est-il des intentions d’Apple ? Il n’existe à l’heure actuelle aucun élément de réponse à cette question. Mais vu que la firme de Cupertino a toujours eu pour habitude d’avoir un écosystème fermé, cette ouverture semble pour le moment fortement improbable. Pourtant, pouvoir utiliser une montre Moto 360 ou une G Watch R avec un iPhone intéresserait certainement de très nombreux utilisateurs.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFNAC : une première boutique pour les objets connectés
Article suivantGoogle croit que les entreprises gagneront la bataille du cryptage

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here