Android Wear : Google met le turbo en matière d’objets connectés

Après les lunettes et la voiture connectée, Google compte sérieusement mettre le turbo en matière s’appareils connectés. Le prochain objet pourrait bien être une montre…

En lançant une version adaptée d’Android pour les objets connectés, Google compte bien mettre le turbo sur ce marché très prometteur. Avec Android Wear, une version spécifique de son système d’exploitation mobile, la tâche des développeurs devrait être grandement simplifiée.

D’ailleurs, Samsung, LG, HTC, Asus et Fossil seraient déjà en train d’élaborer de nouveaux produits, notamment des montres. Selon un billet officiel de Sundar Pichai, ces montres devraient même arriver avant la fin de l’année.

En attendant ces produits, Google compte bien sur son Android Wear pour connecter d’autres appareils. C’est pour cette raison que le géant de l’internet a publié une vidéo de présentation de cette version d’Android mais qu’il a aussi ouvert son système aux développeurs, en avant-première, pour qu’ils puissent le plus rapidement possible adapter leurs applications pour qu’elles puissent tirer partir des objets connectés via Android Wear.

En enclenchant ainsi le turbo, Google compte certainement mettre la pression sur la concurrence en tentant de s’accaparer un maximum de marché avant que d’autres produits arrivent… par exemple signés Apple.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentYouTube : vers une plateforme pour les enfants ?
Article suivantApple : pas de « déclin » selon Tim Cook
Une fille dans l'informatique était mal vue à l'époque de mes études. C'est pour cette raison que l'on m'a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m'a plu. C'est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l'information m'a poussé à suivre des cours de journalisme. Comme j'avais la propension de centraliser l'actualité technologique, un ami m'a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C'est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l'aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m'intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here