Android Wear : les premières applications débarquent

Les choses n’ont pas trainé depuis l’officialisation d’Android Wear, Google propose en effet les premières applications.

Cela ne fait pas si longtemps que cela que Google a officialisé Android Wear lors de sa récente conférence I/O, un rendez-vous qui avait également permis de découvrir trois montres connectées fonctionnant sous ce nouveau système d’exploitation spécifiquement dédié aux objets connectés. Alors que la Gear Live de Samsung et la G Watch de LG sont déjà disponibles sur le Play Store, le géant de l’internet propose déjà les premières applications spécifiques.

Avec RunKeeper, IFTTT, Banjo, The Guardian, Pinterest et d’autres, 24 applications compatibles Android Wear sont déjà disponibles dès à présent. À la vitesse où elles sont arrivées sur le Play Store, il y a fort à parier que le nombre d’applications pour Android Wear va rapidement croitre.

Cette rapide disponibilité est également synonyme que la compatibilité avec Android Wear ne serait pas si compliquée que cela à mettre en place. Pourtant, attention, cette disponibilité pour Android Wear ne signifie pas forcément que l’application est aussi complète sur une montre que sur un smartphone par exemple, certaines fonctionnalités peuvent très bien être manquantes ou bridées.

android-wear-les-premieres-applications-debarquent-575x1024
Google lance les premières applications Android Wear !

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentOffice pour tablettes Android : Microsoft déjà en phase de test
Article suivantFacebook rachète la publicité vidéo de LiveRail

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here