Android : WhatsApp crypte les messages

Confronté aux critiques que l’on puisse lire les messages échangés, WhatsApp a décidé de crypter les contenus échangés, entre appareils Android pour le moment.

Les pratiques de la NSA ont laissé des séquelles dans la perception de la sécurité par les internautes et mobinautes. Confronté à ce genre de critiques, WhatsApp a décidé de passer au cryptage bout à bout, un système qui va rendre impossible, en tout cas nettement plus difficile l’espionnage des échanges.

Ce projet s’appuie sur TextSecure, un système de cryptage développé par le groupe à but non lucratif nommé Open Whisper Systems. À la différence de nombreux systèmes qui utilisent des serveurs pour chiffrer le message, ce dispositif maintien le maintient le cryptage intact de l’émetteur au récepteur.

Pour le moment, ce chiffrage ne concerne que les mobinautes sur Android, et pour autant qu’ils communiquent avec un seul destinataire. Le dispositif sera par la suite progressivement adapté aux autres plateformes, mais aussi messages de groupe, aux photos et vidéos envoyées via l’application.

Cette annonce de WhatsApp concerne les 500 millions d’utilisateurs qui ont téléchargé la version de l’application pour Android. Comme le précise le service, « le système de cryptage sera activé par défaut ».

Votes
[Total : 1 votes en moyenne : 5]
PARTAGER
Article précédentJurisprudence : les données des objets connectés sont recevables devant un tribunal
Article suivantiOS : Google rachète RelativeWave

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here