Andy Rubin : le cofondateur d’Android quitte Google

Le cofondateur d’Android, Andy Rubin, vient d’annoncer qu’il allait quitter Google pour lancer un incubateur de start-up.

Andy Rubin était depuis 2013 vice-president du département robotique à Google.
Andy Rubin était depuis 2013 vice-president du département robotique à Google.

Si Android équipe aujourd’hui plus de 84% des nouveaux smartphones livrés dans le monde, c’est en grande partie grâce à Andy Rubin, l’un des quatre cofondateurs, qui avait créé Android Inc. en 2003, à Palo Alto. Racheté par Google en 2005, il continuera à diriger la division mobile jusqu’en mars 2013, avant de prendre la direction du département robotique en tant que vice-président. Il supervise notamment le développement de la voiture autonome sans chauffeur.

Comme l’explique le Wall Street Journal, Andy Rubin quitte Google avec l’intention de lancer un incubateur de start-up dans le but de concevoir d’autres appareils, sans plus de précision.

Dans un communiqué, Larry Page, PDG de Google, déclare que « Je tiens à souhaiter à Andy bonne chance pour la suite », ajoutant qu’« Avec Android il a créé quelque chose de vraiment remarquable avec plus d’un milliard d’utilisateurs heureux, merci à lui ».

Google précise que c’est James Kuffner qui remplacera Andy Rubin à la tête de la division robotique.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFind My Mobile : Samsung corrige la faille
Article suivantYouTube supporte désormais les 60 images par seconde

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here