Angry Birds : des indices médiévaux ?

Est-ce que le prochain Angry Bird nous entrainera au Moyen-Age ? C’est en tout cas ce que laissent penser les premiers indices dévoilés par Rovio.

Après avoir emmené les joueurs dans l’espace avec Angry Birds Star War, ou en kart avec Angry Birds Go, les créateurs de Rovio semblent vouloir remonter le temps jusqu’au Moyen-Age. Selon les différents indices dévoilés par l’éditeur de jeu, l’ambiance du prochain jeu devrait être médiévale.

Le court teaser publié par la société finlandaise ne dévoile presque rien. Pourtant, au terme des 28 secondes de ce petit film, on retient surtout que la thématique devrait être médiévale avec un début ressemblant à un épisode d’Age of Empires, et une panoplie du parfait chevalier pour Angry Bird en fin de vidéo.

Fort de ces éléments, on peut aussi remonter aux vœux de bonne année 2014, il y a quelques mois. En scrutant attentivement la vidéo publiée à cette occasion, on peut y découvrir les silhouettes d’Angry Birds sorcier, archer et Viking. Cela confirme donc la thèse d’une ambiance médiévale, mais signifie aussi que Rovio laisse trainer des indices depuis un certain temps déjà…

La réelle question sera maintenant de savoir si Rovio va reprendre l’un de ses concepts ou proposer quelque chose de nouveau. Une chose est certaine, les joueurs sont déjà impatients !

Angry Birds : vers un futur plutôt médiéval ?
Angry Birds : vers un futur plutôt médiéval ?

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentExtinction des dinosaures : combinaison entre une météorite et des pluies acides
Article suivantJournalisme 2.0 : le festival « South By Southwest » imagine demain

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here