Annonces +Posts, ou comment faire de la publicité sans en faire

Présenté au mois de décembre à petit nombre d’annonceurs, Annonces +Posts est une nouvelle méthode de Google pour faire de la publicité sans en faire… Ce moyen de communication vient d’ailleurs de s’enrichir de deux nouvelles fonctionnalités.

En proposant Annonces +Posts, l’idée de Google est relativement simple : transformer tout le contenu de Google+ public (photo, vidéo, etc.) en bannière interactive sur le Réseau Display Google. Par cette astucieuse fonctionnalité, il est donc possible de faire de la publicité sans en faire réellement, surtout en stimulant la portée des contenus des marques et les conversations sur le web.

C’est pour cette raison que, lors de sa présentation en décembre dernier, Google a réservé Annonces +Posts à un petit nombre d’annonceurs. Mais bonne nouvelle pour tous ceux qui étaient intéressés par cette fonctionnalité tout en étant exclus de ce programme, Google a généralisé cette possibilité à tout le monde.

Enfin par forcément tout le monde, il faut tout de même correspondre à un certain prérequis. Il faut par exemple que votre page Google+ compte plus de 1 000 abonnés, qu’elle contienne du contenu pertinent pour votre audience, que les recommandations partagées soient activées, mais aussi qu’elle ait un compte Google Adwords, car Annonces +Posts se gère depuis l’espace Google Adwords.

Pour autant que tous ces points soient respectés, il vous est alors possible de paramétrer vos Annonces +Posts pour pouvoir automatiquement promouvoir vos posts Google+ les plus récents. À souligner qu’il ne faudra payer que lorsque des internautes engagent avec votre contenu, c’est-à-dire commentent, partagent, ou +1.

Il est possible de faire la même chose à partir d’événements de type Hangouts, ce qui permet aux annonceurs de proposer directement des expériences en live sur le web, ce qui va inciter les internautes à les visionner.

Au final, on retiendra surtout que Google a réussi, grâce à Annonces +Posts, à monétiser le contenu de Google+ sans formellement afficher de la publicité. Il fallait y penser que d’autres contenus peuvent avoir tout autant d’impact sur les internautes. Alors que les annonceurs cherchent toujours d’autres moyens pour toucher leur cœur de cible, il est certain que cette nouvelle approche fera de nombreux adeptes.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFrench Touch Conference : le web à la française veut séduire les États-Unis
Article suivantE3 : que nous réserve Ubisoft ?

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here