Anonymous : condamnés pour avoir piraté des sites institutionnels

Trois hommes, membres d’Anonymous, ont été condamnés à des peines de prison avec sursis pour des attaques informatiques contre des sites institutionnels.

Pour avoir piraté les sites du conseil général de la Meuse, du conseil régional de Lorraine et de l’Agence nationale de gestion des déchets radioactifs (ANDRA), le tribunal correctionnel de Nancy a condamné trois membres d’Anonymous à des peines de prison avec sursis.

Cédric Sibille (36 ans) a ainsi écopé d’une peine de huit mois de prison avec sursis, Loïc Schneider (20 ans) et David Druart (41 ans) de quatre mois de prison avec sursis chacun. De plus, leur matériel informatique a été confisqué et ils devront dédommager les victimes, à savoir environ 6 000 euros pour la région Lorraine, 1 500 euros pour le conseil départemental de la Meuse, et 1 euro symbolique à l’ANDRA.

Pas d’accusation d’intrusion ou de modification de données

Le tribunal a reconnu coupables les trois membres d’Anonymous d’avoir « entravé ou faussé le fonctionnement d’un système automatique de gestion de données » et d’avoir participé à « un mouvement en bande organisée ». Par contre, les accusations d’intrusion et de modification de données n’ont pas été retenues.

Les trois militants étaient passibles d’une peine pouvant aller jusqu’à 10 ans de prison et 150 000 euros d’amende.

Est-ce que la peine est juste ?

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker