Anonymous : l’Australie cible d’attaques

En pleine crise diplomatique entre Sydney et Jakarta, le groupe de hackers Anonymous Indonesia s’en est pris à des institutions australiennes, notamment aux sites de la police fédérale et de la banque centrale.

Ce jeudi, le site de la police fédérale australienne était en panne, alors qu’il fonctionnait parfaitement la veille. Depuis mardi minuit, il est la cible d’une attaque par déni de service. Si le site de la banque centrale australienne fonctionne plus lentement, c’est qu’il subit le même genre d’attaque.

Utilisant le hashtag #IndonesianCyberArmy, ce sont des membres du groupe de hackers Anonymous Indonesia qui a revendiqué ces attaques sur son compte Twitter.

Il faut préciser que ces attaques, et certainement d’autres, interviennent en pleine crise diplomatique entre Sydney et Jakarta après certaines allégations au sujet d’écoutes téléphoniques du président indonésien et de ses proches par l’Australie.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWhat We Watch ou comment ne pas rater les vidéos les plus populaires
Article suivantMicrosoft : place à la boutique anti-Google

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here