Anonymous : piratage du Ministère Américain de la justice ?

Le ministère américain de la Justice annonce ce matin avoir été victime d’une intrusion dans son système informatique, alors que simultanément Anonymous indique avoir obtenu de nombreuses données de celui-ci.

« Le ministère est en train d’examiner l’accès non autorisé à un serveur exploité par le Bureau des statistiques judiciaires qui contenait des données issues de son site internet public » », explique le ministère américain de la Justice dans un communiqué.

C’est par ce communiqué de ce matin que le ministère américain de la Justice a annoncé avoir été victime d’une intrusion dans son système informatique. Au même moment, le collectif de pirates militants Anonymous indiquait avoir obtenu de nombreuses données de celui-ci.

De son côté, le blogueur Jimmy89 annonce sur son blog la publication de « 1,7 GB de données qui appartenaient au ministère de la Justice des États-Unis », dans lequel se trouveraient un certain nombre de « perles », dont plusieurs courriers électroniques internes.

Jimmy89 déclare : « Nous ne défendons aucun gouvernement ni aucun parti, nous défendons la liberté des personnes, la liberté d’expression et la liberté d’information. Nous publions ces données pour diffuser l’information, pour permettre aux gens d’être entendus et d’être au courant la corruption de leur gouvernement », et se réclamant d’Anonymous.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentWindows Phone : mieux qu’iOS en Chine
Article suivantSamsung Galaxy S3 : il perd l’exclusivité de « S-Voice »

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here