Antitrust : est-ce que la Maison-Blanche a protégé Google ?

Est-ce que la Maison-Blanche a protégé Google alors que l’Autorité de la concurrence américaine enquêtait sur la firme de Mountain View ? C’est ce qu’aimerait savoir le Sénat.

Le Wall Street Journal a récemment publié un document de la Federal Trade Commission (FTC) daté de 2012 sur les pratiques anticoncurrentielles de Google. Malgré les pratiques révélées dans ce document, notamment la favorisation de ses propres services au détriment de ceux de la concurrence, la FTC avait décidé d’abandonner les charges retenues du fait de la bonne volonté du moteur de recherche

Le Sénat semble perplexe face à cette révélation au point que le sénateur Mike Lee veuille enquêter pour savoir si la Maison-Blanche a fait pression sur l’Agence fédérale pour qu’elle annule son enquête.

C’est ainsi qu’il a annoncé son intention d’auditionner la Federal Trade Commission à ce sujet. « Nous nous interrogeons sur cette erreur de la FTC, qui a révélé un document confidentiel, et quels genres de conversations l’Agence ou Google ont eu avec la Maison-Blanche à propos de cette enquête », résume la porte-parole de Mike Lee.

Le scepticisme est aussi de mise chez la presse américaine. Elle s’interroge sur les liens étroits qui lient Barack Obama et Google. La firme de Mountain View a notamment contribué financièrement à la campagne de réélection du président, en 2012. Selon des informations du Wall Street Journal, des représentants de Google ont été reçus à la Maison-Blanche jusqu’à une fois par semaine.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentFrayeur sans gravité pour Rosetta
Article suivantLe son pour éteindre les incendies

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here