Apollo 11 : des souvenirs de la Lune refont surface 45 ans après

C’est en fouillant les affaires de son défunt mari que Carol Armstrong, la veuve de Neil Armstrong, a retrouvé des souvenirs du voyage du premier homme à avoir marché sur la Lune.

Veuve du premier homme à avoir marché sur la Lune, Carol Armstrong est tombée sur un étrange sac blanc rempli d’outils alors qu’elle fouillait les affaires laissées par son défunt mari. Bien que se doutant que ces objets étaient en relation avec le voyage dans l’espace de son époux, elle n’était pas sûr de ce qu’il s’agissait. Ignorant les trésors que contenait ce sac, elle a donc contacté le musée national de l’air et de l’espace de la Smithsonian Institution à Washington.

La caméra, les câbles, la lentille et le miroir contenus dans ce sac s’avèrent être des outils qui ont fait partie de la mission Apollo 11 qui a atterri sur la mer de la Tranquillité, des objets auxquels il est pourtant fait référence dans les conversations enregistrées des astronautes. Malgré cela, depuis 45 ans, ces objets n’avaient jamais refait surface.

La dernière mention remonte à juillet 1969, alors que la mission touchait à sa fin. Neil Armstrong évoque ainsi « quelques bricoles que nous voulons rapporter » alors que les astronautes doivent se séparer du module lunaire, un « bric-à-brac d’environ 4,5 kilos ».

Les recherches menées par le musée ont permis d’établir avec certitude que les objets qui reposaient dans un placard de la maison de Neil Armstrong à Cincinnati avaient bien voyagé dans l’espace : « Pour autant que ce que l’on sache, Neil n’avait jamais évoqué leur existence et personne ne les avait vus depuis son retour de la Lune », confie Allan Needell, un des conservateurs du musée.

« Ces outils font partie des très rares objets de la mission Apollo 11 qui ont été rapportés de la base de la Tranquillité et pour cette raison ils ont une valeur historique inestimable », explique la NASA dans son Apollo Lunar Surface Journal qui référence tous les souvenirs des missions spatiales sur la Lune.

À elle seule, la caméra est un souvenir inestimable : « c’est avec elle que les images de la descente d’Apollo 11 ont été filmées », expliquent les scientifiques du musée.

Tags

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker