App Store : Apple met sous pression les développeurs d’applications

En faisant entrer en vigueur de nouvelles règles à partir du 7 septembre, les développeurs sont sous pression. Des milliers d’applis de l’App Store sont menacées par Apple.

Avec le lancement d’iOS 10, les développeurs d’applications sont sur les dents cette fin d’année. Ils sont d’autant plus sous pression qu’Apple va faire entrer en vigueur de nouvelles règles à partir du 7 septembre. S’ils sont sous pression, c’est parce qu’Apple va surtout durcir ses règles en matière de publication d’applications dans l’App Store.

Concrètement, la firme de Cupertino annonce dans une note publiée sur le portail des développeurs que toutes les applications qui n’ont pas été mises à jour depuis longtemps seront purement et simplement supprimées. Il est aussi dit qu’une suppression est également prévue pour tous les logiciels qui n’ont pas été adaptés pour prendre en charge les terminaux récents, ainsi que pour ceux qui plantent au démarrage. En clair, Apple compte faire le grand ménage dans l’App Store en éliminant tous les programmes laissés à l’abandon par leurs développeurs.

De nouvelles règles pour les développeurs

En plus de faire le ménage dans son App Store, la marque à la pomme va mettre en place de nouvelles règles de publication. Par exemple, le nom d’une application ne pourra plus dépasser les 50 caractères, une mesure qui vise à limiter certains abus, à contrer les développeurs qui faisaient passer un descriptif comme nom de l’application pour profiter d’un meilleur référencement dans le moteur de recherche.

Maintenant que les développeurs peuvent implémenter Siri dans leurs applications grâce à SiriKit, Apple a profité de cette annonce pour rappeler quelques règles de bases au sujet de cette nouvelle fonctionnalité : ne pas se disperser en dehors du champ d’application du logiciel, éviter les débordements marketing et ne pas abuser d’un vocabulaire inutile.

Point important de ces nouvelles règles, toutes les applications qui ne sont pas conformes sont en sursis pendant 30 jours. Si rien n’est fait par leurs développeurs dans le temps imparti, elles seront purement et simplement supprimées de la boutique en ligne.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentAvec Instant Video, la vidéo en direct s’invite dans Facebook Messenger
Article suivantLes Champs-Élysées accueillent le Paris Drone Festival ce dimanche
Véritable touche à tout qui traine déjà derrière lui un long parcours professionnels dans le monde de la technologie, j'ai un jour décidé de me réorienter vers le journalisme par goût pour l'information et l'actualité. De fil en aiguille, j'ai été amené à écrire pour linformatique.org. Que cela soit la miniaturisation, les innovations ou l'amélioration des performances, ce qui concerne le progrès m'intéresse. Comprendre les choses, comme la création de l'univers, ce qui s'est passé au néolithique, ce qui compose une comète ou l'impact du génome sur une maladie sont très motivant pour moi en raison de l'impact de ces découvertes sur notre passé, notre présent et notre futur.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here