App Store : la mine d’or !

C’est la barre des 40 milliards d’applications téléchargées qui vient d’être franchie par l’App Store, un témoignage du succès du magasin en ligne d’Apple.

« 2012 a été une année extraordinaire pour la communauté de développeurs iOS », communique Eddy Cue, vice-président d’Apple en charge des logiciels. Il peut le dire, vu qu’Apple vient d’annoncer avoir franchi la barre des 40 milliards d’applications téléchargées sur sa boutique en ligne. Ce chiffre est impressionnant, mais il faut aussi préciser que près de la moitié de ces téléchargements a été réalisée sur la seule année 2012, et que le mois de décembre a pulvérisé tous les records avec deux milliards d’applications téléchargées.

Il faut préciser que l’App Store propose désormais 775 000 applications, dont 300 000 natives pour l’iPad, une offre qui s’est passablement étoffée depuis le lancement de la boutique en ligne en juillet 2008.

Pour finir, ce que ne met pas en avant Apple, c’est que son Apple Store est une véritable mine d’or pour la firme de Cupertino. En effet, si Eddy Cue déclare que ce sont plus de 7 milliards de dollars qui ont été redistribués aux développeurs, il oublie de préciser qu’Apple touche 30% du prix de vente au passage.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]
PARTAGER
Article précédentSpotify : plus d’achat musical !
Article suivantTéléphonie : les clauses abusives de 10 opérateurs devant les tribunaux !

Une fille dans l’informatique était mal vue à l’époque de mes études. C’est pour cette raison que l’on m’a cantonné à des rôles secondaires lors des travaux de groupe, notamment celui de centralisateur des informations. Ce rôle central, au final crucial, m’a plu. C’est comme cela que je suis devenue chef de projet. Plus tard, cette attirance pour l’information m’a poussé à suivre des cours de journalisme.
Comme j’avais la propension de centraliser l’actualité technologique, un ami m’a dit un jour : «Emilie, tu peux le faire ». C’est comme cela que je me suis retrouvée embarquée dans l’aventure de linformatique.org. Vu mon boulot, ce sont surtout les nouvelles technologies qui m’intéressent le plus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here