Un appel à témoins pour comprendre d’explosion du lanceur de SpaceX

Pourquoi le lanceur Falcon 9 de SpaceX a-t-il explosé le 1er septembre ? Pour comprendre ce qui s’est passé, Elon Musk lance un appel à témoins.

Normalement, SpaceX aurait dû faire décoller une fusée Falcon 9 le 2 septembre dernier pour mettre en orbite le satellite israélien de communication Amos-6. Ce lancement n’a pas eu lieu parce que le lanceur a explosé la veille, lors d’un test de ses moteurs. Sur Tweeter, Elon Musk avoue que cette explosion s’avère être « la défaillance la plus problématique et complexe que nous ayons eu depuis quatorze ans ».

Suite à cette explosion, la NASA, l’Autorité de l’aviation civile (FAA) et l’US Air Force collaborent avec SpaceX pour comprendre ce qui s’est passé, pour déterminer les causes de l’explosion. Visiblement, les enquêteurs manquent d’éléments pour comprendre ce qui s’est passé avec cette fusée Falcon 9 sur son pas de tir à Cap Canaveral. C’est pour cette raison que le patron de l’entreprise spatiale américaine lance un appel aux témoins.

Comme à son habitude, c’est par Tweeter qu’Elon Musk communique. C’est sur le site de microblogging qu’il a publié : « Merci d’envoyer tout enregistrement de l’événement à report@spacex.com ». Il indique que « des enregistrements audio, des photos ou des vidéos » de « l’anomalie » sont recherchés.

Comprendre un mystérieux bang

L’appel à témoins lancé par SpaceX vise à comprendre ce qui s’est passé le 1er septembre sur le pas de tir, plus particulièrement à comprendre un mystérieux bang entendu quelques secondes avant la boule de feu. Dans un autre tweet, Elon Musk indique que c’est ce bang que les enquêteurs cherchent à comprendre en particulier. Il s’agit d’un « « bang » entendu quelques secondes avant la boule de feu. Cela peut provenir de la fusée ou de quelque chose d’autre », a précisé le milliardaire.

Il est à préciser que l’explosion est survenue au niveau du dernier étage du lanceur, pendant le remplissage des réservoirs, c’est-à-dire avant le test de mise à feu des moteurs. Lors de l’explosion, le satellite du groupe israélien Spacecom, d’une valeur de 200 millions de dollars, a été détruit vu qu’il était déjà chargé.

Votes
[Total : 0 votes en moyenne : 0]

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here